Power Query - Les 5 meilleurs conseils :

  • 1. Analyser avant de commencer : Avant de créer des requêtes complexes, notez simplement toutes les étapes nécessaires et organisez-les dans un ordre logique. Appliquez d’abord les étapes de gestion des filtres et des erreurs, puis ajoutez des colonnes ou des transformations.
  • 2. Dressez le profil de vos colonnes, pour étudier la qualité de vos données et résoudre les problèmes en un clic :

         

On a montré un exemple de statistiques de colonne du fichier « Données sur les employés » ci-dessus. Vous pouvez activer cette vue à partir du ruban "Vue". Utilisez les cases à cocher :

       - Qualité de la colonne.

       - Profil.

       - Distribution.

       - Vous pouvez désactiver une fois que vous êtes satisfait de la qualité de vos données.

  • 3. La barre de formule est votre amie : Activer la barre de formule à partir du ruban "Vue". Il s’agit d’une   étape ponctuelle. Une fois que vous l’avez activé, vous pouvez apprendre passivement le langage Power Query – M. Vous pouvez utiliser la barre de formules pour ajuster ou taper rapidement un nouveau code M.
  • 4. Cliquez à droite avant de regarder ailleurs : De nombreuses opérations courantes et utiles de Power Query peuvent être effectuées en cliquant avec le bouton droit de la souris sur les colonnes. Cela permet également de gagner du temps.
  • 5. Il y a plus d’une façon de faire les choses. Il suffit de s’en tenir à ce qui fonctionne au début. Apprenez et améliorez vos requêtes au fil du temps.

Télécharger Les exemples de Power Query

Vous trouvez ci-joint le dossier qui contient la data utilisée : https://drive.google.com/drive/folders/1m7WR_ycrw42wqehpfNKxA7LRqLWM1jU_?usp=sharing